Facturation poids-volume : optimiser ses coûts d’expédition avec nos tables de colisage

Table de colisage - contrôle pondéral et mesures dimensionnelles

Facturation poids-volume : optimiser ses coûts d’expédition avec les tables de colisage de Signature Logistic

Facturation à frais réels ou facturation poids-volume ? À l’heure de l’augmentation massive de tous les frais liés à l’expédition, comment optimiser au mieux ses coûts, notamment avec des tables de colisage tout-en-un ? Découvrez l’exemple Opal en vidéo à la fin de cet article !

Définition
Calculer le poids volumétrique
Réduire ses coûts d’expédition
Optimiser le process d’expédition, l’exemple OPAL : les tables de colisage de Signature Logistic en vidéo

Définition

Commençons par une devinette qui a bercé notre enfance : qu’est-ce qui est le plus lourd, 1 kg de plume ou 1 kilo de plomb ?

Deuxième devinette : lequel vous coûtera plus cher à transporter ?

C’est exactement cela, la facturation poids-volume !

Le poids volumétrique est un principe de tarification qui permet aux transporteurs de tenir compte du volume des envois, en plus de leur poids réel. Il est utilisé dans le transport maritime, routier et aérien. (définition du site acheteur-transport.com)

Comment calculer le poids volumétrique de vos colis ?

De nombreux transporteurs utilisent la même règle : diviser par 5000 l’ensemble du volume du colis (il semblerait que TNT fasse la même opération, mais divisé par 4000). En chiffres, si on part sur un colis de 28 cm x 37 cm x 18 cm, cela donne : (28 x 37 x 18)/5000 = 3,729 soit environ 3,8 kg. Si le poids réel de votre colis est inférieur, vous serez facturé au poids volumétrique, soit pour 3,8 kg. A l’inverse, si votre colis pèse par exemple 5 kg, c’est le poids réel qui vous est facturé.

Réduire ses coûts d’expédition

Quels sont les leviers sur lesquels travailler pour réduire ses factures d’expédition ? En voici une liste non exhaustive :

  • Analyser ses factures : quelles sont vos pratiques jusqu’ici ? Pouvez-vous rationaliser vos expéditions ? Ne vaut-il pas mieux avoir plusieurs références de cartons qui colleront au plus près de chaque colis plutôt que de n’en utiliser que 2 ou 3 formats et risquer d’être surfacturé en permanence ? Analysez les grilles tarifaires de vos transporteurs pour déterminer vos envois par tranche de poids.

 

  • Utiliser des emballages adaptés et éviter de surdimensionner ses contenants : il est peut-être temps de revoir votre gamme d’emballages ! Pour les petits articles non fragiles, pensez aux pochettes kraft par exemple.

 

  • Optimiser ses délais de livraisons : les services “express” des transporteurs appliquent presque tous la facturation au poids volumétrique. On peut alors se demander si une livraison “express” est vraiment nécessaire ou si le client peut attendre 48h de plus pour recevoir son colis. De plus, une livraison partielle multiplie les colis, pas toujours adaptés, là où une livraison complète permettra probablement d’optimiser l’espace dans les emballages.

 

  • Former ses opérateurs : ils sont les premiers acteurs de votre stratégie. Pourquoi ne pas leur expliquer, chiffres à l’appui, le fonctionnement de la facturation poids-volume et les sensibiliser à l’optimisation des colis ?

 

  • Réduire les erreurs de préparation… évidemment ! Gérer une expédition, son retour et une nouvelle livraison aura forcément un impact sur votre facture ! De nombreuses solutions existent pour réduire les erreurs : pick to light, put to light, contrôle pondéral

Optimiser le process d’expédition, l’exemple OPAL : les tables de colisage de Signature Logistic

Afin de répondre aux critères de facturation poids-volume des transporteurs et d’optimiser le temps consacré à l’emballage avant expédition, Opal a mis en place des tables de colisage. Opal ? C’est cette entreprise lyonnaise, leader européen des montures de lunettes pour enfants et adolescents, qui a optimisé sa préparation de commandes avec Signature Logistic…

Opal, l’optimisation logistique en ligne de mire

Depuis quelques mois, Signature Logistic a mis en place chez son client Opal des tables de colisage poids-volume. Ces structures sont équipées pour peser les colis et mesurer les dimensions de chacun des cartons. Le WCS de Signature envoie ensuite ces données au WMS, qui rassemble toutes les informations nécessaires aux transporteurs.

Prev 1 of NAN Next
    Prev 1 of NAN Next

     

    Partager/enregistrer cet article :